EN BREF – L’Espace Vallès a inauguré son artothèque, ce jeudi 21 octobre 2021. La galerie municipale d’art contemporain de Saint-Martin-d’Hères souhaite ainsi renforcer la médiation culturelle dans la ville, tout en soutenant des artistes sélectionnés.

Grâce à la nou­velle arto­thèque de l’Espace Vallès, « les œuvres devien­dront des objets fami­liers, intimes », se féli­cite Claudine Kahane, adjointe aux affaires cultu­relles de Saint-Martin-d’Hères. La Ville a inau­guré ce nou­vel équi­pe­ment, jeudi 21 octobre au sein de la gale­rie d’art contem­po­rain. Son pre­mier objec­tif ? La « démo­cra­ti­sa­tion » de l’art contem­po­rain. Sachant que l’emprunt au sein de cette biblio­thèque d’œuvres plas­tiques (cf. enca­dré) est tota­le­ment gra­tuit, avec une durée pré­dé­fi­nie, comme celui d’un ouvrage dans une biblio­thèque classique.

Inauguration de l'artothèque à l'Espace Vallès de Saint-Martin d'Hères © Laure Gicquel - Place Gre'net

Inauguration de l’ar­to­thèque à l’Espace Vallès de Saint-Martin d’Hères © Laure Gicquel – Place Gre’net

En acti­vité depuis trente et un ans, la gale­rie a orga­nisé depuis sa créa­tion plus de 140 expo­si­tions. Sa nou­velle pro­gram­ma­tion s’ac­corde avec ses objec­tifs : mettre en lumière « la diver­sité et la vita­lité de l’art contem­po­rain, dans dif­fé­rentes dis­ci­plines et de mul­tiples pra­tiques ». Chacune de ses expo­si­tions inclut une confé­rence d’his­toire de l’art, qui s’ins­crit dans une volonté de sen­si­bi­li­sa­tion du public.

Une média­tion à laquelle va éga­le­ment s’employer l’Artothèque. Celle-ci étant en réseau avec la média­thèque de la ville, les adhé­rents pour­ront emprun­ter un tableau pen­dant un mois. Le tout dans le cadre d’une démarche par­ti­ci­pa­tive puis­qu’à la suite des expo­si­tions de l’Espace Vallès, le public votera pour la mise à dis­po­si­tion des œuvres.

Soutien à 18 artistes

Voté en avril 2021 par le conseil muni­ci­pal, le bud­get alloué à l’ar­to­thèque est de 10 000 euros pour la pre­mière année et de 5 000 euros pour les années sui­vantes. De quoi sou­te­nir les artistes et per­mettre une meilleure dif­fu­sion de leurs tra­vaux. Au total, 18 plas­ti­ciens et plas­ti­ciennes fran­çais ont pro­duit les œuvres pic­tu­rales rete­nues. Avec une seule règle impo­sée : le for­mat. En l’oc­cur­rence, envi­ron 50 x 50 cm, sur papier, enca­dré sous verre, afin de faci­li­ter l’emprunt et le transport.

Exposition au rez-de-chaussée de l'Espace Vallès L'une des oeuvres disponibles à l'artothèque © Laure Gicquel - Place Gre'net

Exposition au rez-de-chaus­sée de l’Espace Vallès © Laure Gicquel – Place Gre’net

Ce nou­veau ser­vice vient ainsi com­plé­ter le fonds de la média­thèque, s’a­jou­tant aux livres, DVDs, liseuses… de son cata­logue. Prochaine étape pos­sible ? Une mobi­lité des œuvres entre arto­thèque et média­thèques, per­met­tant leur affi­chage dans ces der­nières. Elles pour­raient même voya­ger, grâce au syn­di­cat inter­com­mu­nal (Sitpi), à Échirolles ou Pont-de-Claix.

Pour Charles Quénard, direc­teur des affaires cultu­relles de Saint Martin d’Hères, il s’a­git ni plus ni moins d’un « puits de média­tion et d’ac­tion cultu­relle » ! Qui s’a­joute aux nom­breux équi­pe­ments cultu­rels dis­po­nibles dans la ville, à la pro­gram­ma­tion éga­le­ment nova­trice, comme L’Heure Bleue.

Qu’est ce qu’une artothèque ?

La pre­mière arto­thèque fut inau­gu­rée au Havre par André Malraux en 1961. Cependant, la pre­mière à être péren­ni­sée fut celle de Grenoble, en acti­vité depuis 1968 en par­te­na­riat avec la biblio­thèque muni­ci­pale. Particuliers, asso­cia­tions ou encore col­lec­ti­vi­tés peuvent ainsi y emprun­ter des tableaux pour égayer leurs mai­sons ou locaux.

Claudine Kahane, adjointe aux affaires culturelles à Saint-Martin d'Hères inaugurait l'artothèque.

Claudine Kahane, adjointe aux affaires cultu­relles à Saint-Martin d’Hères lors de l’i­nau­gu­ra­tion de l’ar­to­thèque. © Laure Gicquel – Place Gre’net

Dans le cas de celle de Saint-Martin d’Hères, le prêt et le retour se feront exclu­si­ve­ment à l’Espace Vallès. Les oeuvres dis­po­nibles se situent à l’é­tage. Mais atten­tion, ces pièces sont fra­giles… et uniques ! Un règle­ment spé­ci­fique s’ap­plique donc et sera remis lors de la créa­tion de la fiche de prêt.

Source Google News – Cliquez pour lire l’article original

Art contemporain : Saint-Martin-d’Hères lance une artothèque à l’Espace Vallès – Place Gre’net
Étiqueté avec :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *